Issa Samb à la dOCUMENTA (13)


La Documenta 13, dirigée par Carolyn Christov-Bakargiev, accorde une place prédominante aux sites, à l'espace et à la vacuité. Quatre zones géographiques, Kassel, Kaboul, Alexandrie et Banff sont occupées simultanément par des oeuvres, des artistes et des évènements: performances, projections de films, discussions. D'emblée une question est posée: Quelle est notre relation aux nombreux espaces que nous occupons ou traversons aujourd'hui?
La ville de Kassel, défaite lors des bombardements de la seconde guerre mondiale et reconstruite en majorité, porte inextricablement l'héritage de cette mémoire au travers de ses bâtiments ; d'où l'importance majeure dans cette exposition rendue aux sites, aux places, aux bâtiments... leur trace, leur vocation: Friedericianum, La Documenta-Halle, la Neue Galerie, l'Ottoneum, l'Orangerie, le Parc, la Hauptbanhof. Il s'agit aussi d'une réflexion continue de l'histoire des expositions Documenta connectée avec l'Histoire de la ville de Kassel.

L'exposition traite de la question de la relation à l'espace le plus directement possible, avec une volonté forte de rendre actifs les perceptions, les sens et les sensations. L'exercice de l'orientation dans l'espace physique et mental est lui aussi fortement mis à contribution ainsi que la dimension de temporalité sur des sites qui ont su garder les marqueurs du temps. C'est l'espace, le lieu, comme régions du possible qui sont abordés dans cette Documenta 13, du champ le plus intime à la plus vaste périphérie.
C'est dans ce contexte d'exposition et de prise d'espace que le travail d'Issa Samb, poète, peintre, sculpteur, performeur prend sa visibilité et sa force. 

Issa Samb lors de sa performance 

Le concept de son installation/performance, en extérieur, autour d'un arbre: La balance déséquilibrée, se comprend comme un tout complètement ouvert. L'installation est composée d'éléments en provenance du Sénégal : tissus, vêtements, calebasses, noix de cola, poupées, bois, matière à sculpter... La performance spontanée accueille la parole et l'interaction, prône une ouverture et un libre échange autant qu'une véritable introspection.
L'intervention d'Issa Samb marque le lieu, capture le temps par son acte performatif ; il force l'inscription du temps présent et le rend intemporel, perméable au laisser aller et à toutes les échappées possibles. Son oeuvre est une oeuvre totale en soi sans véritable indicateur de début et de fin, intégrant un champ large ; tout est matière à contemplation, les feuilles dans l'arbre, le vent sur les feuilles, les tissus flottant, la parole du visiteur, la voix d'Issa Samb, les mouvements debout, assis, les mots énoncés, les apostrophes, les états d'âmes... Il s'agit d'une oeuvre majeure tournée radicalement vers du sensible.






 



Documenta (13)
Issa Samb, né en 1945 à Dakar, vit et travaille à Dakar
La balance déséquilibrée (Out of balance), 2012
Installation atour d'un arbre et performance, tissu, couleur, bois, filet
1:15 Min.

Avec la participation de Jems Robert Kokobi, Abdou S. Diatta, Magaye Niang, Wasis Diop, Abdoulaye Ba et Alpha Mamadou Balde
Produit par la DOCUMENTA (13) avec le soutien de Raw Material Company
Photos: Nils Klinger


... Par Sylvie Arnaud


0 Commentaires / pour commenter c'est ici >:

Enregistrer un commentaire

Article suivant Article précédent Accueil
2010 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...