PhotoOff 2014 - Review


Mouna Saboni (Olympus), Palestine


Afrikadaa s'est une fois de plus associée à PhotoOff, salon d'une photo émergente mais confirmée dans sa qualité et sa proposition. Plate forme riche et diversifiée dans le choix des expressions formelles et des contenus qui rendent hommage aux factures et procédés traditionnels autant qu'aux travaux qui arpentent les chemins de la recherche. Jeunes artistes côtoient leurs pères et les territoires d'expressions se dématérialisent pour mieux dialoguer, hors des frontières géopolitiques.

Clichés de la photographie géorgienne en milieu psychiatrique qui témoignent du portrait couleur et noir et blanc, vestiges d'un empire soviétique fantôme, à cheval entre mise en scène et naturalisme du sujet.

Nanka Dolidze, Projet : C.V.-Lisation Of Madness (TBC Art Gallery) 


Très belle proposition de la galerie In)(between qui présente le travail urbain de Takehiko Nakafuji, l'oeuvre singulière de Mi Yeon, et l'approche conceptuelle des portraits de Jun Fujiyasu. Le parti pris de de la qualité des factures, d'un procédé argentique époustouflant, la création du Shashin book award qui promeut une magnifique édition de livres a contribué à faire de cet exposant le lauréat du prix PhotoOff 2014.


Takehiko Nakafuji (in)(bewteen.gallery)
Une mention particulière à l'agence MYOP et ses portraits de groupe des militants du FN (une série de Emilien Urbano), de la narration auto et biographique d'une aïeule qui a perdu ses mots. Rendre hommage également à l'oeuvre expressionniste de Richard Ballarian photographiant les pylônes du Centre Georges Pompidou et à la très belle présence des éditions du CNEAI, véritable patrimoine vivant de l'objet re identifié dans toute sa contemporanéité. Saluons enfin le travail de la direction artistique du salon qui a su galvaniser une production hybride en valorisant les Fondamentaux.

AFRIKADAA ISSUE N°8 "IMAGE EN MOUVEMENT / RE-INVENTING NARRATIVES" IS ONLINE !

In cover : Michelange Quay, "Haiti Ground Zero"
Image courtesy of the artist

AFRIKADAA #8
IMAGE EN MOUVEMENT : RE-INVENTING NARRATIVES


"Who is this emergent, new subject of the cinema? From where does it speak?"
Stuart Hall


FRENCH

Pour son huitième numéroAFRIKADAA propose une exploration de l'image en mouvement. Revisiter l'archive, réinventer la narration, subvertir la preuve cinématographique: le potentiel de construction et de déconstruction des approches que permet ce médium semblent infinies. Dans ce numéro, nous vous invitons à explorer en focus le travail de Michelange Quay, cinéaste américain et haïtien, dont l'oeuvre "Haïti Ground Zero" permet de poser, à la suite de  la citation précédente de Stuart Hall, la question "A qui parle-t-on?" (notamment, d'Haïti). Mais si l'on parle de banlieue française et d'horizons vietnamiens (Soufiane Adel et Truong Que Chi), il ne s'agit pas que de lieux: John Akomfrah, Jean-Marie Teno, Sara Gomez, Newton Aduaka, Teju Cole, Camille Henrot, Baptiste Coelho… Les approches ne manquent pas, les méthodes non plus, pour atteindre peut-être cet idéal: réussir à "traverser l’écran et arriver dans le réel". Car pour reprendre cette expression de Jean-Pierre Bekolo, même sans caméra, on peut être cinéaste.

Ont contribué à la rédaction de ce numéro :

Michelange Quay, Melissa Thackway, Lionel Manga, Melissa Gélinas, Seloua Luste Boulbina, Lotte Løvholm, Stéphane Malisse, Pascale Obolo, Louisa Babari, Myriam Dao, Camille Moulonguet, Frieda Ekotto, Job Olivier Ikama, Anne Gregory, Katia Gentric, Olivia Anani, Sean Hart, Patrick de Lassagne, Clarence Thomas Delgado, Saad Chakali, Valérie Osouf, Newton I Aduaka, Laura Nsengiyumva, Rehema Chachage, Katia kameli, Karen D. Mackinnon, Laure Malécot, Nosana Sondiyazi, Carole Diop

Cliquez ici pour lire la revue >> 
Article précédent Accueil
2012 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...