AFRIKADAA ISSUE N°9 "ANTHROPOLOGISMES" IS ONLINE !


FRENCH

Le neuvième numéro d'AFRIKADAA propose une réflexion sur les "Anthropologismes", et explore les relations entre art et anthropologie. A quelles hybridations donnent-elles lieu ? Les artistes et les chercheurs nous apportent leurs réponses, aussi diverses que les liens art-anthropologie sont complexes. Les artistes sont-ils les nouveaux anthropologues ? Ont-ils su se saisir du "tournant ethnographique" dont parlait Hal Foster ?

A l'inverse, en se plaçant dans la lignée historiographique notamment amorcée par Sally Price, les institutions muséales ont-elles su faire dialoguer art contemporain et collections ethnographiques ? quelles voix se font entendre ?

Comment peut s'instaurer le dialogue, si les savoirs de l'anthropologie et de l'ethnologie restent européano-centrés ou encore, vus du centre ? C'est entre autre la question que pose Fabiana Bruna Souza. Quel est l’héritage du colonialisme, et quel est celui des pionniers de l'anthropologie et de l'art, qui ont tenté de renverser le regard sur l'Autre et de le dépasser ?

MANIFESTE :

Nous constatons un intérêt toujours plus vif de l’art contemporain sur la critique postcoloniale. Centres d’art, Fondations, Institutions muséales ainsi que le marché de l’art contemporain et ses foires, mettent en scène des dispositifs visant à interroger l’Histoire, sans pour autant mettre en question les stratégies de constitution et manutention des ces lieux.

AFRIKADAA s’impose ainsi comme une poche de résistance vis-à-vis des pratiques de légitimation du pouvoir : décoloniser les imaginaires, donner la voix aux « subalternes » de l’art et interroger la question de la représentation des artistes dans l’espace public.

Les voix qui s'expriment à travers AFRIKADAA occupent aujourd’hui la place des invisibles et des sans-voix et montre que parler de « nous » sans « nous » fait preuve d’une incompréhension globale sur les problématiques postcoloniales.

Ils ont contribué à ce numéro :
Seloua Luste Boulbina, Yo-Yo Gonthier, Martine Barrat, Jay One Ramier, Mukwae Wabei Siyolwe, Alicia Knock, Pascal Kenfack, Myriam-Odile Blin, Rémi Astruc, Emmanuel Rivière, Roger Sansi, Stéphane Malysse, Bruno Pédurand, Cynthia Phibel, Olivier Timma, Antje Van Wichelen, Jean-Claude Moineau, Sally Price, Martin Aguissa, Martine Bouchier, Julien Creuzet, Eva Barois De Caevel, Oussama Tabti, Thierry Oussou, Mustapha Sedjal, Dagara Dakin, Yang Seung Woo, Joanna Choumali, Omar Victor Diop, Fréderic Nauczyciel, Francine Mabondo, Marc-Antoine Durand, Romaric Tissserand, Julia Morandeira Arrizabalaga, Daniel Bernard Roumain, Galerie Cécile Fakhoury, Anna Mazzei, Edouard Duval-Carrié, Pearl, Brent Hayes Edwards, Sylvie Kandé, Jean-Marc Bullet, Alisa Clements, Kouka Ntadi, Barthélémy Toguo, Marcel Pinas, Myriam Dao, Olivia Anani, Carole Diop, Pascale Obolo, Louisa Babari, Hafida Jemni, Djenaba Kane, Fabiana Bruna Souza, Sean Hart

Pour lire le numéro cliquez ici >>


ENGLISH

The ninth edition of AFRIKADAA shares reflections on "Anthropologismes" and explores the relationship between art and anthropology. Which hybridizations result from it? Artists and researchers bring us their answers, as diverse as the links between art and anthropology are complex. Are artists the new anthropologists? Have they been able to enter the "ethnographic turn" which Hal Foster was talking about?

Conversely, putting themselves in the historiographical tradition started by Sally Price, museum institutions were they able establish a dialogue between contemporary art and ethnographic collections? whose voices are heard?

How can dialogue be establish if the knowledge of anthropology and ethnology are European-centered or, seen from the center? This is among other things the question Fabiana Bruna Souza ask. What is the legacy of colonialism, and which of the pioneers of anthropology and art, which have attempted to overthrow the view on the Other and to overtake?

MANIFESTO

We see a growing interest in contemporary art on postcolonial criticism. Art centers, foundations, museums and institutions of the contemporary art market and fairs, stage a technology used to examine history without questioning strategies and handling of these places.

AFRIKADAA thus emerged as a pocket of resitance in relation to the power legitimation practices: decolonize the imaginary, give voice to "subordinate" of art and question the issue of representation of artists in the public space.

The voices that express themselves through AFRIKADAA now occupy the place of the invisible and voiceless and shows that talking about "us" without "us" demonstrated an overall lack of understanding about the postcolonial issues.

They contributed to this issue :
Seloua Luste Boulbina, Yo-Yo Gonthier, Martine Barrat, Jay One Ramier, Mukwae Wabei Siyolwe, Alicia Knock, Pascal Kenfack, Myriam-Odile Blin, Rémi Astruc, Emmanuel Rivière, Roger Sansi, Stéphane Malysse, Bruno Pédurand, Cynthia Phibel, Olivier Timma, Antje Van Wichelen, Jean-Claude Moineau, Sally Price, Martin Aguissa, Martine Bouchier, Julien Creuzet, Eva Barois De Caevel, Oussama Tabti, Thierry Oussou, Mustapha Sedjal, Dagara Dakin, Yang Seung Woo, Joanna Choumali, Omar Victor Diop, Fréderic Nauczyciel, Francine Mabondo, Marc-Antoine Durand, Romaric Tissserand, Julia Morandeira Arrizabalaga, Daniel Bernard Roumain, Galerie Cécile Fakhoury, Anna Mazzei, Edouard Duval-Carrié, Pearl, Brent Hayes Edwards, Sylvie Kandé, Jean-Marc Bullet, Alisa Clements, Kouka Ntadi, Barthélémy Toguo, Marcel Pinas, Myriam Dao, Olivia Anani, Carole Diop, Pascale Obolo, Louisa Babari, Hafida Jemni, Djenaba Kane, Fabiana Bruna souza, Sean Hart

Click here to read the issue >>

AFRIKADAA ISSUE N°9 "ANTHROPO_LOGISMES" COMING SOON !!!!!!


En couverture / cover :Salon colonial, Le petit colon, Verdun, 
Yo-Yo Gonthier, 2007



Dans son prochain numéro Afrikadaa questionne le rapport, voire le lien, actuel, entre art et anthropologie.

Quand l’art rencontre l’anthropologie : aujourd’hui, de nombreux artistes contemporains des suds (re)prennent des motifs anthropologiques. Soit qu’ils détournent les clichés de leur destination primitive, soit qu’ils calquent ironiquement leur démarche sur celles de ces savants d’un autre temps, soit qu’ils recourent, dans leur travail, à des procédés de type anthropologique. De multiples façons, la référence à l’anthropologie est aujourd’hui récurrente.

Cet « anthropologisme » et ses nouveaux enjeux signent-elles la mort de l’anthropologie ? Un renouveau ? Quel(s) usage(s) faire des archives photographiques? L’anthropologisme est-il la marque d’une décolonisation ? Comment artistes et chercheurs se démarquent-ils des connaissances profondément marquées par une idéologie coloniale et raciale ? Qu’en font-ils ? Comment, dans le recyclage des images anciennes, l’art assume-t-il une fonction sociale critique ?

Ces quelques questions soulignent que le rapport art/anthropologie est un foyer d’interrogations critiques.

Dans le même temps, et parallèlement, des anthropologues – et, en particulier, ceux que l’on appelait les « africanistes » - se sont saisis de l’art contemporain africain. Celui-ci est-il une suite logique des arts premiers auxquels l’anthropologie du XXe siècle a porté attention ? Ce phénomène est-il uniquement français ? Que signifie-t-il ? Plus largement, quel est le sens, également des expositions comme « L’invention du sauvage » ou « Exhibit B ». Peut-on les dissocier de la résurgence, très différenciée, des clichés du passé ?

Les « anthropologismes » paraissent caractéristiques du début du XXIe siècle que l’on se tourne du côté de la rencontre de l’art avec l’anthropologie (surtout lorsque les démarches artistiques se veulent aussi recherches théoriques), ou de celle de l’anthropologie avec l’art. A quelles hybridations donnent-elles lieu ?

Un numéro conçu en collaboration avec Seloua Luste Boulbina. Agrégée de philosophie, docteur en sciences politiques et chercheuse associée à l'Université de Paris VII (France), Seloua s'intéresse aux questions postcoloniales dans leurs dimensions politiques et culturelles. Elle est responsable de séminaire au Collège international de philosophie et collabore à diverses revues .

En ligne très bientôt !!
Article précédent Accueil
2012 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...