#FlashBackFriday : En mai dernier nous étions à Saint-Louis pour le festival le "Fleuve en couleur"


©Ousmane Sow


Il y a près 2 mois, Afrikadaa se rendait à Saint-Louis pour assister à la 6 ème édition du festival le Fleuve en couleur qui s'est tenue du 9 mai au 9 juin 2015. Organisé chaque année par l'association PAVA depuis 2009, ce festival met en lumière des artistes sénégalais et étrangers. A travers un parcours artistique qui s'étend sur l'ensemble de l'île, le public est invité à découvrir des œuvres d'art tout en visitant la ville classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. 25 espaces d’expositions ouverts au public, 73 artistes exposés, des milliers de visiteurs, le Fleuve en couleur confirme cette année encore son statut d'évènement culturel incontournable. Retour sur ce festival d'art contemporain qui redonne à Saint-Louis ses lettres de noblesse.

Ce sont les derniers jours du mois de mai, il est minuit. Ndar* d'ordinaire si paisible est en effervescence, en effet la fin du Fleuve en couleur coïncident avec le sacro-saint Festival de Jazz. L'atmosphère est étrange quasi mystique, nous sommes sur l'île que depuis quelques minutes et déjà le temps semble s'être suspendu, cela ne fait aucun doute cette ville à quelque chose de magique. Le lendemain, pas une minute à perdre, nous partons à la découverte de la ville et des espaces d'expositions qui participent au Fleuve en couleur.

Le Patio Saint-Louis (Galerie Arte)

Première étape, le Patio Saint-Louis qui abrite la Galerie Arte. Design, peinture, sculpture chez Arte il y en a pour tous les goûts. Parmi les cinq artistes exposés par Jöelle le Bussy on retiendra :

- Yves Gusella, avec sa série de toiles en hommage à Saint-Louis. L'artiste, vivant à Saint-Louis depuis de nombreuses années, a capté des instants de vie qui font écho aux œuvres de Manel Ndoye exposées à Arte Dakar.

- Cheikh Keita (membre du groupe TAKEYFA), qui met son talent au service d'une cause qui lui est chère, l'amélioration des conditions de vie des Albinos et la défense de leurs droits, dans le cadre d'un partenariat entre l'association CARE ALBINOS (présidée par Mah Khoudia Keyta, sœur de Cheikh et membre du groupe TAKEYFA) et la Galerie Arte. Cette dernière reversera à CARE ALBINOS une partie du produit de la vente des œuvres de Cheikh Keita, Kiné Aw et Baba Ly, pour marquer son soutien à cette noble cause.

Le Patio Saint-Louis (Galerie Arte)


Une promenade le long du quai Henry Jay nous conduit aux Comptoirs du Fleuve, fief d’ Amadou Diaw (Président de l'Institut Supérieur de Management et initiateur avec Joëlle le Bussy du festival le Fleuve en Couleur). Ici la photographie est à l'honneur avec une exposition de photos de la fondation A'kuwa restituant des moments partagés avec les enfants des écoles primaires du Sénégal, sans oublier les saisissants clichés de Saint-Louis capturés par Laurent Gerrer et les œuvres de Raphaël Perilhou.


©Laurent Gerrer

Nous revenons sur nos pas en direction de la maison d'hôtes Au Fil du fleuve (ancien entrepôt de gomme arabique de la maison Devès) qui dans le cadre du festival se transforme en galerie d'art. Marie-Caroline Camara, la maîtresse des lieux y expose une série photo signée Fabrice Monteiro, Signares. Cette demeure savamment restaurée, témoigne de la richesse du patrimoine architectural de la ville tricentenaire, dont le passé glorieux ressurgit à chaque rue.

©Fabrice Monteiro

A quelques mètres du Fil du fleuve se trouve l'atelier de Meissa Fall, une véritable institution à Saint-Louis. Ce réparateur de vélos devenus sculpteur émérite a inventé sa propre forme d'art, le « vélo-art », comme il l'appel lui-même. Meissa transforme au fil des jours des cycles usagés en fascinantes sculptures, entre ses mains la ferraille reprend vie. L'artiste crée un univers où, héros, anonymes, personnages légendaires, animaux et masques se côtoient.

L'atelier de Meissa


Nous terminons notre parcours par une visite de l'institut français, qui proposait une exposition collective intitulée Traces : "Nuun ak yéne demb ba tey ", réunissant 10 artistes connus sur la scène artistique locale et internationale parmi lesquels le regretté Jacob Yacouba (décédé en 2014).

*Ndar : nom wolof de Saint-Louis

Nous reviendrons plus longuement sur ce Festival dans le prochain numéro d'Afrikadaa.

0 Commentaires / pour commenter c'est ici >:

Enregistrer un commentaire

Article suivant Article précédent Accueil
2010 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...