Théatre: Le Socle des Vertiges




Nous avons découvert le Socle des Vertiges lors de sa dernière représentation au Théatre des Amandiers le 4 décembre dans une salle quasiment pleine. La pièce de Niangouna est saisissante et pleine de musicalité tout au long des 2h17 avec plusieurs scènes et récits s'emboitant avec l'intrigue principale d'un homme en compétition constante avec son frère, et cherchant à comprendre la raison de son abandon par son père. Ce questionnement qui le conduira jusqu'à la torture physique et mentale de son entourage, est constamment accompagné de projections d'images d'abattage d'animaux froides et brutales. Elle reste néanmoins un régal au niveau des dialogues avec un texte mélodieux et ingénieux, plein de poésie et d'humour, parfois noir par l'auteur Dieudonné Niangouna. Cette pièce est aussi un joyau visuel, avec des décors en perpétuel changement une scénographie réussie, des tableaux humains vifs et saisissants entre l'oeuvre d'art plastique et la chorégraphie de danse contemporaine. 


Le Socle des Vertiges  qui porte bien son nom, nous emporte  dans un vertige de personnages torturé et tortionnaires, nous emportant dans cette ivresse et urgence de la société congolaise et plus généralement humaine et mérite sans conteste de nouvelles représentations. 
 
Dieudonné Niangouna  
sera artiste associé au Festival d'Avignon 2013.


Si vous l'avez manquée vous pouvez retrouver la pièce à partir du 4 avril 2012 et jusqu'au 6 avril 2012 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines , place Georges-Pompidou, 78180 Montigny-le-Bretonneux
Site : www.theatresqy.org 
 
... Par Shari Hammond

0 Commentaires / pour commenter c'est ici >:

Enregistrer un commentaire

Article suivant Article précédent Accueil
2010 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...