LE FOCUS DE DECEMBRE


Le premier Salon de la Poupée Noire qui s'est tenu le 3 décembre dernier, fut l'occasion d'un bel et tendre retour en enfance : entre les poupées chiffons, Barbies, en porcelaine, ou meme en forme de boules de noel, la diversité était le mot d'ordre. Des poupées pour poupons ou des poupées pour mamans, tout le monde a pu trouver son  bonheur dans ce salon très familial et ouvert à tous. Les participantes ont chacune leur histoire expliquant leur attachement à ces poupées et nous avons voulu partager avec vous leur passion et leur savoir faire en images. 

De très belles collections ainsi que des spécimens jamais vus ont régalé nos yeux, nous partageons avec vous ces trésors qui nous le souhaitons, se démocratiseront dans nos magasins de jouets. 

Théatre: Le Socle des Vertiges




Nous avons découvert le Socle des Vertiges lors de sa dernière représentation au Théatre des Amandiers le 4 décembre dans une salle quasiment pleine. La pièce de Niangouna est saisissante et pleine de musicalité tout au long des 2h17 avec plusieurs scènes et récits s'emboitant avec l'intrigue principale d'un homme en compétition constante avec son frère, et cherchant à comprendre la raison de son abandon par son père. Ce questionnement qui le conduira jusqu'à la torture physique et mentale de son entourage, est constamment accompagné de projections d'images d'abattage d'animaux froides et brutales. Elle reste néanmoins un régal au niveau des dialogues avec un texte mélodieux et ingénieux, plein de poésie et d'humour, parfois noir par l'auteur Dieudonné Niangouna. Cette pièce est aussi un joyau visuel, avec des décors en perpétuel changement une scénographie réussie, des tableaux humains vifs et saisissants entre l'oeuvre d'art plastique et la chorégraphie de danse contemporaine. 

Dr. Mary and Misses Sophie


"The Reign" 2010
photo : John Hodgkiss © Gallery MOMO

Baroques, exubérantes, contrastées, majestueuses, impressionnantes, ce sont là les adjectifs qui nous viennent face aux sculptures à taille humaine de Mary Sibande

Mary Sibande, artiste plasticienne sud africaine, a construit toute son identité artistique à travers son alter égo et personnage Sophie. Cette artiste basée à Johannesbourg révèle avec ce personnage toute son excentricité : cette chère Sophie a pour particularité d'être une servante vêtue de costumes victoriens. 

CONACRIKA : La trajectoire d'un homme entre Paris et Conakry



Nous assistons à la pièce ConaCrika un mois après sa première représentation à la Manufacture des Abbesses et celle-ci nous transporte loin de Paris dès les premières scènes. 

Une pièce où trois personnages s'expriment par de multiples émotions humaines: nous sommes ballotés entre les espoirs, les cris, les rires ou les peurs enfouies. Alpha le personnage principal,  nous conduit à ses racines, nous parle de son pays natal, la Guinée, et de sa capitale Conakry et évoque la douleur de l'exil mais aussi les blessures présentes de sa ville chérie, il est accompagné d'Oumar un étudiant, des figures féminines viennent ponctuellement compléter ce duo. 
Article suivant Article précédent Accueil
2010 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...