Plus que six semaines pour profiter du "GLOBAL AFRICA PROJECT"






Voila près de cinq mois que l'exposition "Global Africa Project" est installée au Musée des Arts et du Design à New York. Cette exposition sans précédent explore le spectre de l'art, du design, et de l'artisanat, africain contemporain dans sont ensemble, à travers le monde.

"VISIONARY AFRICA" après Ouagadougou place à Addis Abeba


Le projet «Visionary Africa: Art at Work» organisé par la Commission Européenne, sous la coordination artistique du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Belgique), que nous vous avions présenté dans un précédent article, quitte Ouagadougou et le pavillon d'exposition, signé David Adjaye, a été remis à ladite  ville.  Le projet urbain et itinérant qui a séjourné dans la capitale du Burkina Faso de 19 Février au 18 Mars dernier, fait aujourd'hui route vers Addis-Abeba, en Ethiopie où il s’établira pour quelques semaines au mois de Mai. 
Dans cet article nous reviendrons sur le déroulement du passage de l'expoxition à Ouagadougou, qui accueillait dans la même période le FESPACO.
Le pavillon d'exposition

Une première au Salon de livre de Paris



Le Salon du livre de Paris  2011 qui fermait ses portes lundi dernier, fût le théâtre d'un évènement inédit, en  effet un le premier ouvrage dédié à l'architecture africaine contemporaine "Suites architecturale" y était présenté, sur le stand de la Galerie Congo.
Ce livre, premier ouvrage de la collection d’architectures & d’Afrique, retrace un itinéraire de traversées de centres-villes. Kinshasa, Douala, Dakar. Autant d’arrêts sur des éléments architecturaux déterminants, autant de mises en parallèle de lieux d’antan et d’aujourd’hui. Il ne s’agit pas, ici, de porter un regard nostalgique sur une époque révolue, où l’espace semblait plus dégagé et ordonné, mais de décoder ce qui se réalise depuis lors dans ces villes chargées d’histoires différentes. Chaque ville s’ouvre sur un panoramique, des repères historiques et une vision plus personnelle, puis dévoile son évolution depuis les indépendances. Enfin un livre qui propose un nouvelle vision de l'architecture africaine.

ONOMO : Des hôtels "Eco-friendly" en Afrique

Il y a 4 mois était inauguré à Dakar un hôtel d'un nouveau genre, le Onomo Hotel Dakar Airport. Ce 3 étoile est le premier de la chaine Onomo International



Pour la première fois en Afrique un groupe hotelier  met en avant l'écologie et le développement durable pour la conception de ses hôtels, en proposant des établissements économiques dans leur conception en privilégiant, l'utilisation de matériaux locaux, la mis en oeuvre des moyens techniques simples, le recours à des savoir-faire locaux,une consommation énergétique maitrisée, mais aussi écologiques dans leur ambition en favorisant, la qualité thermique des bâtiments, l'utilisation de matériaux de construction locaux à faible empreinte écologique, l'utilisation de l'energie solaire pour assurer les besoins en eau chaude sanitaire, l'éclairage naturel, l'abondance de végétation, un traitement des eaux usées efficace.

Tentez l'expérience du Musée Virtuel des Arts et Traditions du Gabon



Il y a 4 ans (novembre 2006) le Gabon était à l'initiative d'une première mondiale, le Musée Virtuel des Arts et Traditions du Gabon, le tout premier musée en 3D sans aucun lien avec une institution réelle. 
Le musée présente une collection de 250 objets (œuvres d’art, objets quotidiens et vestiges archéologiques gabonais...). La majorité des ouvres présentées provient des collections du fonds actuel du Musée National des Arts et Traditions du Gabon (Libreville), le reste provenant de « donateurs » privés. Outre les objets (reliquaires, masques, statues…), le Musée offre aux visiteurs des documents sonores et vidéos exceptionnels, permettant d’approcher des cérémonies rituelles normalement exclusivement réservées aux initiés. De plus, les musées du monde entier et les collectionneurs ont la possibilité de « restituer » des œuvres, sous forme de : photos, vidéos, sons, textes...afin d’enrichir cette collection. 

Les Photos de la 2ème édition du PANAF (Festival Culturel Panafricain d'Alger) s'exposent à Washington


L'université du District of Columbia (UDC) à Washington accueille depuis le 8 mars et jusqu'au 15 avril une exposition de photographies consacrée au deuxième Festival panafricain (PANAF) organisé en 2009 à Alger, cette deuxième édition organisée 40 ans après celle de 1969, a rassemblé 49 pays africains ainsi que les États-Unis et le Brésil. Parmi les artistes invités figuraient : BiyounaYoussou N'DourCesaria EvoraKhaledDanny GloverSami TchakTierno Monénembo entre autres. Le PANAF 2009 était organisé en plusieurs festivals spécialisés: Festival de littérature et de livre jeunesse, Festival de théâtre, Festival de la Bande dessinée, Festival Diwane et Jazz, Festival de danses populaires...etc.

"AFRICA NOW" 115 oeuvres d'art moderne et contemporain africain en vente à BONHAMS

La 3ème vente évènement  "Africa now", un échantillon fascinant des meilleurs oeuvres d'art moderne et contemporain africain, aura lieu à Londres le 16 Mars à 14 heure, à Bonhams, la célèbre maison de vente aux enchère d'arts et d'antiquités.

Cette vente qui se déplace tour à tour entre Londres et New York, se tiendra pour la deuxième fois dans la capitale britannique. Cette deuxième vente promet d'être la plus importante du genre jamais organisée à ce jour. 

Giles Peppiatt, Chef du département Art Africain à Bonhams, explique que " 115 oeuvres de 60 artistes venu de tout le continent -    du Bénin, du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, du Ghana, de Côte d'ivoire, du Mali, du Mozambique, du Nigéria, du Congo, du Sénégal, d'Afrique du Sud, de Tanzanie, d'Uganda, de Zambie et du Zimbabwé - va encore une fois attirer des acheteurs du monde entier. Bonhams est présent dans 27 pays  sur les 5 continents et fourni un réseau important aux acheteurs du monde entier intéressé par l'Art Moderne est Contemporain Africain. 

Les estimations de prix pour les oeuvres vont de 1200€, pour des pieces d'artistes tel que Ibou Diouf du Sénégal ou Henry Munyaradzi du  Zimbabwe, à 59000€ pour une piece de El anatsui, le ghanéen, qui est l'un des plus remarquable sculpteurs modernes.


El Anatsui ( Ghanéen, né en 1944 ), "Riga Sequence", signée et datée "EL / 95" ( en bas à droite ), titre inscrit au verso,   composition en bois dur (15 pièces ) et tempera, 57 x 156.5cm (22 7/16 x 61 5/8in), estimée entre 35,000€ et 39,000€. Photo : Bonhams.


Article suivant Article précédent Accueil
2010 © Tous droits réservés à www.afrikadaa.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...